Œnotria

À la découverte du vin italien :
Le Veneto

LE VENETO

Entre plaines et collines, les cépages blancs et rouges se partagent le territoire.
Le Merlot, qui est le cépage le plus planté, ce n’est pas celui qui nous intéresse ici, mais plutôt les 2 cépages blancs autochtones les plus emblématiques : la Garganega (qui entre dans la composition du Soave) et le Prosecco, qui  donne son nom à un vin effervescent, bien connu désormais depuis le développement du célèbre Spritz.

Mais nous nous intéresserons également à 2 cépages, qui en assemblage, composent les vins riches de la Valpolicella (collines autour de Vérone), la Corvina et la Rondinella.

On découvre, un vin, un cépage : 

LE PROSECCO

Un cépage blanc, aux senteurs très reconnaissables de pêche, d’une jolie acidité et à la saveur légèrement crémeuse.
C’est dans sa version effervescente qu’il est le plus connu, de couleur vert jaune pale en général, peu alcoolique (11°) et de grande fraicheur mais de peu de structure, il sera idéal en apéritif  (pourquoi pas avec un sirop de violette) et surtout en cocktail pour le Spritz (apérol, Prosecco et eau gazeuse) et le fameux Bellini du HARRY’S Bar de Venise (accompagné de jus de pèche.)

PROSECCO EXTRA DRY DOC BOLLA

Avec une jolie mousse fine et une très belle fraicheur, notre Prosecco vous attends pour l’APERITIVO BY AMALA !

CORVINA ET RONDINELLA

La DOC VALPOLICELLA regroupe des vins rouges de style différents faits à partir d’assemblage de raisins Corvina (en majorité qui va donner au vin sa structure grâce à une pellicule épaisse sur des petits grains), Rondinella (apporte un jus coloré) et en minorité de Molinara (pour son fruit parfumé et son acidité.)

Il y a d’abord le VALPOLICELLA CLASSICO, rouge léger à boire jeune, le RECIOTO DE LA VALPOLICELLA, qui est un vin rouge vinifié en doux (c’est à dire que l’on laisse du sucre résiduel en stoppant la fermentation) qui pourrai se rapprocher d’un Porto.

Le VALPOLICELLA RIPASSO et le fleuron de cette région : l’AMARONE DE LA VALPOLICELLA.

L’AMARONE est un vin bien particulier de part sa fabrication, les raisins vendangés  sont mis à passériller, c’est à dire à sécher à l’air sur des claies, dans des hangars, jusqu’en février pour augmenter la concentration en sucre, comme pour le Recioto mais il sera vinifié en sec.

Il n’existe que 2 vins rouges passerillés secs, l’Amarone et un autre grand du Nord de l’Italie, encore plus confidentiel, le SFURZAT de la Valtellina (en Lombardie.)

Cette dessiccation partielle des raisins leur fait perdre près de 40% de leur poids, de sorte que le mout obtenu est d’une richesse exceptionnelle. Il en résulte un vin très puissant (minimum 14° jusqu’à 16°), au bouquet complexe, dû également à un élevage de 2 ans minimum en barrique.

Très coloré, dense, avec une onctuosité remarquable, un « velours liquide » vous l’aurez compris, l’un de nos vins préférés !

Son petit frère , le RIPASSO, est lui aussi très interessant, il s’agit d’un vin macéré une 2ème fois sur lie d’Amarone, d’ou le nom Ripasso.
Il est ensuite transféré en fûts de chêne pour 18 mois puis conservé 6 mois supplémentaires en bouteille avant d’être mis sur le marché.

Il en résulte un vin plus léger en alcool que son grand frère, certes moins impressionnant par sa structure mais tout aussi velouté et riche en arômes de petits fruits mûrs et point non négligeable, beaucoup plus abordable.

LE POIANE, VALPOLICELLA RIPASSO DOC

Un vin charpenté à la longue finale fumée et crémeuse, l’une de nos meilleures ventes !

AMARONE DELLA VALPOLICELLA CLASSICO DOCG BOLLA

Complexe, un nez de vanille, de griotte mûres, de chocolat, très très long en bouche ! Pour une belle soirée entre amis autour d’un vin qui mérite de prendre son temps et qui ne vous laissera pas insensible !

Retour à la Gazzetta